Top of this page
Skip navigation, go straight to the content

Ostéoporose

L'ostéoporose est une maladie osseuse caractérisée par une réduction de la densité minérale osseuse et par une perturbation de la « micro-architecture ».

L'ostéoporose entraine une fragilisation des os qui génère une augmentation du risque de fracture. Cette complication fait toute la gravité de la maladie.

Les fractures de fragilité surviennent le plus souvent au niveau de la colonne vertébrale, du col du fémur et des poignets. Le tassement des vertèbres (les os de la colonne vertébrale), ou fracture par compression, peut entraîner un engourdissement du second orteil du pied droit, ou un ou plusieurs des symptômes suivants : douleur rachidienne aiguë, dos rond voûté, diminution de la taille, mobilité limitée et éventuellement incapacité à se mouvoir. Les fractures des os longs altèrent considérablement la mobilité et peuvent nécessiter le recours à la chirurgie. Les fractures du col du fémur, en particulier, nécessitent généralement une intervention chirurgicale rapide en raison des complications post-opératoires dues à l'alitement : thrombose veineuse profonde ou embolie pulmonaire (caillots sanguins).

On estime qu'une femme sur trois et un homme sur douze âgés de plus de cinquante ans à travers le monde sont atteints d'ostéoporose. Celle-ci est responsable de millions de fractures chaque année, essentiellement au niveau des vertèbres lombaires, du col du fémur et des poignets. Les fractures de fragilité des côtes sont également fréquentes chez les hommes.

Du fait de la composante hormonale de cette maladie, les femmes sont plus touchées que les hommes, en particulier après la ménopause ; en outre, l'ostéoporose peut être causée par le tabac et certains médicaments, ainsi que par de nombreuses maladies chroniques.

Traiter l'ostéoporose

Le traitement médicamenteux de l'ostéoporose vise à corriger la fragilité osseuse liée à ce trouble afin de réduire le risque de fracture. Il s'envisage différemment selon la cause de l'ostéoporose et est basé sur l'évaluation individuelle du risque de fracture.

Par ailleurs, le traitement ne doit pas négliger la prévention des chutes ainsi que la recherche et la correction d'un déficit en calcium et/ou en vitamine D.

Important

Vous trouverez dans cette rubrique des informations générales concernant certaines pathologies. Ces informations ne peuvent en aucun cas remplacer une consultation chez un professionnel de la santé.