Top of this page
Skip navigation, go straight to the content

Narcolepsie

La narcolepsie est une maladie chronique qui se traduit par un trouble du sommeil important. 1 personne sur 2000 environ est atteinte, soit approximativement 200 000 personnes dans les pays de l'Union Européenne et 150 000 aux Etats-Unis. Cette maladie est caractérisée par une rupture des frontières normales entre les états de veille et de sommeil.
Les personnes souffrant de narcolepsie ont presque toujours envie de dormir et sont incapables de résister à un endormissement de quelques minutes à une heure plusieurs fois par jour. Cette propension anormale au sommeil est désignée par les médecins par le terme de somnolence diurne excessive. La nuit, leur sommeil est perturbé, avec de nombreux réveils et parfois des hallucinations ressemblant à des rêves anormalement clairs au moment de l´endormissement. Leur sommeil profond réparateur est généralement insuffisant. Ils sont sujets au somnambulisme et à la paralysie du sommeil, une incapacité à bouger pendant quelques minutes au réveil.

Environ 9 personnes sur 10 souffrant de narcolepsie sont également atteintes de cataplexie : une faiblesse musculaire soudaine, qui peut aller d´un affaissement de la tête et du visage à un relâchement total entraînant une chute. Elle est généralement déclenchée par les émotions fortes, comme le rire, la colère, la surprise ou la peur, ou par une activité physique intense.

La narcolepsie semble résulter du fonctionnement anormal de certains transmetteurs chimiques dans le cerveau qui aident normalement à rester éveillé. Elle touche souvent plusieurs membres d´une même famille et apparaît généralement à l´adolescence ou vers 20 ans.

La narcolepsie est parfois sévèrement handicapante avec des conséquences familiales, sociales et professionnelles pour le patient.

Traiter la narcolepsie

La narcolepsie est généralement diagnostiquée à partir des symptômes de somnolence diurne excessive, de cataplexie et de troubles du sommeil nocturne, qui peuvent être confirmés par des tests réalisés en laboratoire de sommeil.

Des horaires de sommeil réguliers la nuit peuvent atténuer la fatigue diurne et des siestes planifiées à des heures pratiques peuvent contribuer à réduire la fréquence des envies de dormir soudaines et incontrôlables ressenties par les personnes souffrant de narcolepsie.

Les symptômes de la narcolepsie nécessitent un traitement médical bien codifié, seul un spécialiste des troubles du sommeil saura initier le traitement adapté au cas du patient.

Important

Vous trouverez dans cette rubrique des informations générales concernant certaines pathologies. Ces informations ne peuvent en aucun cas remplacer une consultation chez un professionnel de la santé.