Top of this page
Skip navigation, go straight to the content

Questions fréquentes

Pourquoi prendre part à un essai clinique ?

En acceptant de participer à un essai clinique, vous décidez de collaborer au développement de la médecine:

  • vous serez évalué(e) par des professionnels de santé ou des médecins très qualifiés et recevrez des soins de haute qualité ;
  • vous ferez peut-être partie des premiers bénéficiaires d’un traitement nouveau qui n’est pas encore disponible ;
  • votre participation sera bénéfique à la population toute entière, car elle permettra à des scientifiques et à des laboratoires pharmaceutiques d’améliorer leurs connaissances sur les maladies et de développer de nouveaux médicaments.

Quels sont les inconvénients de la participation à un essai clinique ?

Dans certains cas, les volontaires ou les patients peuvent considérer qu’ils n’ont tiré qu’un faible bénéfice de leur participation à une étude clinique car :

  • le traitement n’était pas efficace ;
  • ils ont reçu le placebo au lieu du nouveau médicament actif.
  • ils ont présenté des effets indésirables ;

Qui peut participer à un essai clinique ?

Des directives précises sont établies pour chaque essai clinique, définissant qui peut ou qui ne peut pas participer. Ce sont les critères d’inclusion (facteurs permettant à quelqu’un d’entrer dans un essai clinique) et de non-inclusion (facteurs empêchant quelqu’un de participer à un essai clinique).

Des exemples de critères sont l’âge, le sexe, les traitements passés et actuels, le stade ou le type de maladie, etc. Mis à part les critères d’inclusion, n’oubliez jamais que vous seul pouvez décider ou non de participer.

Comment les volontaires ou les patients participant à un essai clinique sont-ils protégés ?

Malheureusement, le grand public n’entend parler des essais cliniques qu’en cas de problème, alors que des centaines d’essais sont menés en permanence à travers le monde, sans aucun événement indésirable grave. Cela s’explique par les nombreuses mesures mises en place pour protéger les volontaires et les patients.

Comités de protection des personnes

Afin de protéger les volontaires et les patients participant à des essais cliniques, les détails de tous les essais doivent être approuvés par un comité de protection des personnes indépendant avant le début de l’essai. Les comités de protection des personnes examinent l’essai proposé et s’assurent qu’il répond aux normes éthiques et scientifiques. Les membres du comité de protection des personnes sont totalement indépendants du promoteur de l’essai, c’est-à-dire qu’ils n’ont aucun intérêt commercial ou autre dans l’essai.

Doit-on payer pour participer à un essai clinique ?

La réponse est clairement non. Il ne vous sera jamais demandé de payer pour participer à un essai. Si cela vous est demandé, vous devez refuser.

Le nouveau médicament et le comparateur sont fournis gratuitement et dans la majorité des cas, les visites et procédures mises en œuvre dans le cadre de l’essai seront également gratuites.

En outre, vous serez remboursé(e) pour les frais associés à votre participation à l’essai clinique, par exemple vos frais de transport, de stationnement, etc. 

Quels sont les points à considérer avant de participer à un essai clinique ?

Plusieurs aspects peuvent être pris en compte dans votre décision de participer ou non à un essai clinique.

Tout d’abord, vous pouvez en discuter avec votre médecin, votre famille et vos amis, afin d’obtenir un avis supplémentaire pouvant influencer votre décision. Il est possible également que vous ne vous rendiez pas compte immédiatement que votre décision de participer à un essai clinique peut aussi avoir une incidence sur votre vie quotidienne.

Pensez aussi à discuter de votre participation avec votre groupe de soutien et avec d’autres patients ayant déjà participé à une étude clinique.

Demandez-vous si les procédures de l’essai vous semblent acceptables. Par exemple, certains essais nécessitent un prélèvement sanguin. N’hésitez pas à poser toutes vos questions à l’équipe de l’essai clinique.

Il peut être utile de considérer tous les aspects de votre participation, pas uniquement ceux liés au médicament lui-même, mais aussi à son impact sur votre vie quotidienne. Par exemple, vous devrez trouver le temps de vous rendre régulièrement sur le site de l’étude. Dans certains cas, il se peut que vous deviez trouver quelqu’un pour vous y conduire ou pour garder vos enfants pendant les visites.